Tout savoir sur le CBD

Tout savoir : Le CBD en 10 questions

10 questions pour tout savoir sur le CBD

Même si elle devient de plus en plus populaire en France, de nombreuses idées reçues entourent encore la consommation de CBD. Drogue illégale, addiction, retrait de permis,…. 
Dans cet article, nous répondons aux 10 questions les plus posées pour tout savoir sur le CBD. Et démêler le vrai des idées reçues.

1- Ça veut dire quoi CBD ?

CBD c’est l’abréviation de “cannabidiol“, une molécule de la famille des cannabinoïdes. Elle est extraite du chanvre, une plante plus connue sous le nom de cannabis.

2- Est-ce que je peux être dépendant au CBD ?

C’est l’une des idées reçues les plus courantes sur le CBD. Elle est liée au fait que de nombreuses personnes confondent les effets du cannabidiol et du THC. Tous deux sont des cannabinoïdes extraits de la même plante : le chanvre. Ils ont une origine commune, oui, mais des effets très différents sur l’organisme.

Le CBD, contrairement à son cousin le THC (tétrahydrocannabinol), n’est pas une drogue ! Il n’entraîne pas de dépendance ni d’effets néfastes sur la santé. Ce n’est pas nous qui le disons, mais l’OMS, qui affirme qu’il “ne présente aucun risque pour la santé publique” et “n’a aucun potentiel d’abus“.Donc, non, on ne peut pas devenir addict au CBD.

3- Est-ce que le CBD peut me faire planer ? 

Une autre idée reçue courante est que le CBD provoque le même état de “défonce” que de fumer de la marijuana, mais ce n’est pas le cas. Le CBD est psychoactif car il agit sur le cerveau, comme le café, qui contient la molécule psychoactive la plus consommée au monde : la caféine. C’est pour cette raison que de nombreuses personnes se tournent vers le CBD car il a plusieurs vertus thérapeutiques (telles que des effets antiépileptiques, anxiolytiques, anti-inflammatoires, immunomodulateurs, antipsychotiques et neuroprotecteurs). Cependant, contrairement au THC, le CBD n’est pas psychotrope car il n’altère pas les perceptions et ne perturbe pas le fonctionnement du psychisme. Vous ne ferez donc pas d’overdose ou un bad trip après avoir bu une tisane au CBD 😉

4- Est-ce que je peux être positif à un test salivaire après avoir consommé du CBD ?

L’idée reçue sur le CBD du moment ! Disons-le tout de suite. Un test salivaire ne peut détecter que la présence de drogues ou de stupéfiants dans l’organisme. Par exemple, le THC. Sauf que… Le CBD autorisé en France ne contient pas de THC. Ou alors en quantité infime (0,3% maximum), au-delà de laquelle le taux de THC est considéré comme illégal.
Donc si vous faites attention à la provenance et à la qualité de vos produits, vous pouvez consommer votre CBD sans crainte.

5- Est-ce que je peux conduire après avoir consommé du CBD ? 

On vient de le voir, le CBD ne figure pas sur la liste des substances illégales recherchées dans un test salivaire. Cela signifie que, si vous conduisez après avoir consommé du CBD, vous n’encourrez aucune sanction en cas de contrôle. Voilà la réponse d’un point de vue purement législatif. 
Mais au-delà d’une certaine dose, le CBD peut provoquer une somnolence et une baisse de la concentration qui peuvent altérer la vigilance et provoquer des accidents. On la joue safe donc, et on limite la dose de CBD avant de conduire pour rester concentré sur la route.

6- Au bout de combien de temps le CBD commence à faire effet ? 

Le délai d’action du CBD dépend du mode d’utilisation

  • Si vous placez des gouttes de CBD directement sous votre langue (huile de CBD), les premiers effets se feront sentir dans les 20 minutes et dureront jusqu’à 6 heures.
  • Si vous prenez une infusion au CBD, les effets sont plus lents à se faire sentir, environ 30 à 60 minutes après l’ingestion. Par contre, ils durent un peu plus longtemps (7 heures plus ou moins).
  • Si vous appliquez le CBD directement sur votre peau (baume, crème ou patch), les effets apparaîtront après 20 à 30 minutes et ne dureront qu’1 à 2 heures.

Si vous inhalez le CBD en le respirant, les effets sont presque immédiats et durent jusqu’à 3 heures pour un vaporisateur. Parce qu’il supprime les effets nocifs pour vos poumons de la combustion, le vapotage est le moyen le plus sûr de consommer du CBD par inhalation.

Jetez un œil ici et ici pour tout savoir sur le CBD et son utilisation en huile ou en infusion.

7- Quelle forme de CBD est la plus efficace ? 

Le CBD se présente sous de nombreuses formes : huiles sublinguales (gouttes sous la langue), infusions, bonbons, baumes ou crèmes, etc. Pour trouver celle qui vous convient, essayez différentes formes et voyez ce qui fonctionne pour vous.

L’autre point important est de choisir des produits CBD qui contiennent plusieurs cannabinoïdes ainsi que des terpènes, qui sont des composés volatils du chanvre ayant des bienfaits spécifiques. De cette façon, vous profitez de ce que l’on appelle l’effet d’entourage – l’interaction entre les différents composés de la plante de cannabis qui produit de plus grands bénéfices.

8- Est-ce que le CBD est efficace pour tout le monde ? 

Il existe peu de contre-indications à la consommation de CBD. Le risque le plus courant est le surdosage. À forte dose, le cannabidiol peut provoquer une somnolence indésirable chez les consommateurs les plus sensibles. L’autre risque principal est la prise de CBD avec des médicaments en parallèle. Parfois, la prise de cannabidiol augmente la puissance des médicaments. Et parfois, c’est l’inverse, certains médicaments font augmenter la concentration de CBD dans l’organisme et provoquent des effets indésirables.
Enfin, certaines personnes à risque, comme les personnes souffrant de troubles artériels, cardiaques ou autres, devraient consulter un médecin avant de consommer du CBD afin de garantir un dosage approprié et d’éviter tout surdosage.

9- Est-ce que le CBD est autorisé pour les mineurs ? 

La consommation de produits à base de cannabidiol est interdite aux mineurs. De même qu’il est interdit aux adultes de leur en administrer

10- Le CBD est-il autorisé pour les femmes enceintes ? 

La consommation de cannabidiol chez la femme enceinte n’est pas interdite mais déconseillée. Trop peu d’études existent à l’heure actuelle pour éliminer tout risque de problèmes pour le fœtus, et même si le cannabidiol pourrait être une solution intéressante pour réduire les nausées et vomissements pendant la grossesse, il est préférable de demander conseil à votre médecin.

Alors, êtes-vous rassuré maintenant que certaines idées reçues sur le CBD ont été dissipées ? Vous êtes prêt à tester le CBD pour la première fois ? Eh bien, nous avons écrit cet article pour tout savoir sur le CBD et comment choisir un produit de qualité. A bientôt 🙂