Tout savoir sur le CBD

CBG et CBN : les cousins moins connus du CBD sont-ils aussi efficaces ?

CBN, CBG, CBN et l'effet d'entourage

L’union fait la force“.

Cette phrase pourrait sortir tout droit de la bouche d’un entraîneur de football. Ou bien de celle du capitaine des super-héros Avengers. 

Mais ce mantra, un peu cliché on l’admet, s’applique aussi aux cannabinoïdes. Puisque le CBD combiné à d’autres composés du chanvre produit une synergie de bienfaits. C’est ce que l’on appelle “l’effet d’entourage“.Aujourd’hui, découvrons deux cousins du CBD qui permettent cet effet d’entourage : le cannabinol (CBN) et le cannabigerol (CBG) !

La grande famille des cannabinoïdes

Plus de 400 composés chimiques ont été identifiés dans la plante de cannabis, dont une dizaine de cannabinoïdes

Le THC est le cannabinoïde le plus connu, et le CBD gagne également en popularité. 

Mais les autres composés du chanvre intéressent beaucoup les scientifiques en raison de leurs bienfaits potentiels.Des études montrent en effet que certains cousins du CBD pourraient avoir un large potentiel thérapeutique.

Le père de la famille cannabinoïde

Tout d’abord, examinons le CBG

Il n’est d’ailleurs pas tout à fait exact de dire que c’est un cousin du CBD. Considérez-le plutôt comme le père de tous les autres cannabinoïdes

Tous les chemins mènent à Rome” ? Eh bien, tous les cannabinoïdes mènent au CBG.

Lorsque les plants de cannabis bourgeonnent, des enzymes se combinent pour créer le CBGA, la version bêta du CBG. À mesure que la plante mûrit, elle convertit le CBGA en deux autres molécules : le THCA et le CBDA. Toutes deux sont les versions bêta du THC et du CBD.

La recherche sur le CBG ne fait que commencer. Cependant, plusieurs bienfaits intéressants ont déjà été découverts : 

  • Il est non toxique et non psychotrope. Il ne provoque donc pas de “défonce”. 
  • Par rapport au CBD, le CBG a une affinité plus élevée pour les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. Ce système contrôle de nombreuses fonctions  importantes, comme les émotions, le sommeil, la douleur, et les réponses inflammatoires.
  • Le cannabigerol pourrait contribuer à combattre les maladies neurodégénératives. Une étude de 2015 montre que le cannabigérol protège les souris atteintes de la maladie de Huntington. Celle-ci se caractérise par la dégénérescence des cellules du cerveau.
  • Comme le CBD, le CBG pourrait s’avérer utile dans le traitement de certaines maladies inflammatoires, comme la maladie de Crohn ou le syndrome du côlon irritable. Il pourrait également soulager les personnes qui souffrent de maladies de la peau comme le psoriasis.
  • Le CBG se lie aux récepteurs vanilloïdes, dont certains sont connus pour jouer un rôle dans la transmission des signaux de douleur au cerveau.
  • Grâce à ses propriétés apaisantes, le CBG peut constituer un traitement efficace contre l’anxiété, la dépression et l’insomnie.
  • En cas d’ostéoporose notamment, le CBG pourrait être utile dans le processus de guérison des os.

Le “fils” du THC

Contrairement au CBD et au CBG, le cannabinol (CBN) ne provient pas naturellement de la plante de cannabis. Il est le résultat d’un processus. 

En effet, le CBN est un composé organique qui résulte de la dégradation du tétrahydrocannabinol (THC) sous l’effet de la chaleur et de l’exposition à l’oxygène. Le CBN est en quelque sorte créé lorsque le THC vieillit. C’est pourquoi il est généralement présent en grande quantité dans le vieux cannabis.

Bien que le CBN soit issu du THC, il n’est pas psychotrope comme son “parent chimique”. Au contraire, le CBN module les effets du THC.

Le cannabinol fait actuellement l’objet de nombreuses recherches. Tout comme les autres cannabinoïdes, il s’avère très prometteur : 

  • Relaxant – Comme le CBD, le CBN diminue l’anxiété, a des effets relaxants et soulage le stress post-traumatique.
  • Antibactérien – Les chercheurs ont testé le CBN sur certaines souches de staphylocoques dorés résistantes aux antibiotiques. Les résultats sont très positifs. De sorte que nous utiliserons peut-être le CBN pour combattre les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques.
  • ​​Neuroprotecteur – Une étude a montré que le CBN retardait l’apparition de la maladie de Charcot. Les scientifiques ont bon espoir que le CBN puisse être utilisé comme traitement des maladies neurodégénératives chez l’homme.
  • Stimulation de l’appétit – Des études en laboratoire ont montré que le CBN augmente la quantité de nourriture que les rats mangent. Pour ceux qui évitent le THC (un autre stimulant de l’appétit bien connu) en raison de ses effets intoxicants, le CBN pourrait offrir une alternative.
  • Anti-inflammatoire – Les chercheurs ont découvert que l’huile de CBN pouvait soulager l’arthrite. Cela pourrait s’avérer être une aide incroyable pour les personnes souffrant de cette maladie invalidante.

Quid du sommeil ? 

Si vous avez déjà lu des articles sur le CBN, vous serez peut-être surpris de ne pas avoir vu le mot “insomnie” dans la liste des avantages ci-dessus. 

Cependant, le cannabinol n’a pas vraiment de propriétés sédatives… Du moins pas directement. 

Alors comment expliquer cette réputation ? 

Deux explications : 

  • Premièrement ses propriétés apaisantes, similaires à celles du CBD, en font tout de même un excellent allié pour favoriser l’endormissement. En effet, plus nous sommes détendus, plus notre sommeil vient facilement et plus il est réparateur.
  • Deuxièmement, le CBN serait efficace pour améliorer la qualité du sommeil grâce à “l’effet d’entourage“. Effectivement, la combinaison du CBN avec les terpènes et d’autres cannabinoïdes entraîne un effet sédatif.

CBD, CBG, CBN : comment les consommer ? 

En fin de compte, les cannabinoïdes sont un peu comme les supers-héros Avengers. Ils fonctionnent mieux ensemble 🤝 

Le fait de les combiner donne de meilleurs résultats. 

Pour cette raison, il est préférable d’utiliser des huiles de CBD à spectre complet ou à large spectre qui contiennent notamment du CBN et du CBG. Ainsi, vous bénéficierez de l’effet d’entourage dont nous avons parlé à plusieurs reprises dans cet article.

Il existe également des huiles naturelles de CBG et de CBN qui sont combinées avec d’autres cannabinoïdes pour maximiser leurs bienfaits.

Enfin, vous pouvez varier la forme des produits CBN ou CBG. Par exemple, les gummies au CBN + CBD, une sorte de bonbon gélifié au délicieux goût de framboise bleue-violette, sont parfaits pour améliorer votre sommeil. De plus, ces gummies sont sans sucre ; vous dormirez mieux et plus vite, sans avoir de caries.