Belles histoires du CBD

Sport : l’une des plus grandes footballeuses au monde révèle comment le CBD a sauvé sa carrière

megan rapinoe CBD et sport

Megan Rapinoe est une icône mondiale du football. 

Son palmarès avec l’équipe nationale des USA est immense : 2 coupes du monde féminines en 2015 et 2019, un ballon d’or en 2019, une médaille d’or aux JO de Londres en 2012 entre autres.

Après la Coupe du monde 2015, elle se déchire le ligament croisé antérieur du genou droit. 

https://www.instagram.com/p/_euM9DQLgp/

À 30 ans, une telle blessure, qui peut nécessiter une pause de près d’un an, aurait pu mettre un terme à sa carrière.

Surtout que dans les trois années qui suivent ce type de blessure, le risque de rechute est très présent.

Mais Megan Rapinoe va trouver un précieux allié pour guérir plus rapidement et revenir encore plus forte qu’avant : LE CBD.

Découvrons comment dans cet article !

D’abord, un peu de chimie

Le cannabidiol, le CBD, est une molécule extraite de la plante de cannabis. 

Le CBD interagit avec notre système endocannabinoïde, lequel régule de nombreux processus physiologiques, notamment la réponse immunitaire, l’appétit et le contrôle des émotions. 

Ces processus sont au cœur de la récupération sportive d’un athlète car ils affectent la qualité du sommeil, le stress et les douleurs musculaires.

Cela explique pourquoi le CBD est devenu un incontournable pour de nombreux athlètes professionnels. 

“J’ai l’impression que ça me permet de mieux dormir et de me détendre plus facilement”

Megan Rapinoe – Seattle Times Oct. 8, 2020

C’est donc le cas de Megan Rapinoe. 

Pour elle, le cannabidiol est ce qui lui permet d’être encore parmi les meilleures joueuses au niveau mondial à 37 ans. Et ce, malgré plusieurs blessures graves au genou droit dont celle dont nous avons parlé plus haut dans l’article.

Megan Rapinoe déclare ainsi au Seattle Times consommer du CBD “depuis plusieurs années maintenant, et j’ai vu de très bons bénéfices pour moi. C’est quelque chose qui fait partie de ma routine quotidienne et quelque chose qui fait certainement partie de ma routine de récupération.
Quand j’en prends après une séance d’entraînement intense et avant de me coucher, j’ai l’impression que cela me permet de mieux dormir et de me détendre plus facilement.

Le CBD, idéal pour récupérer après un effort

Comme l’explique Megan Rapinoe, après une séance d’entraînement ou un match, les bienfaits du CBD portent sur deux fronts : la récupération mentale et la récupération physique

Tout d’abord, sur le plan physique, le cannabidiol agit sur les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde – qui contrôlent respectivement le système nerveux central et le système immunitaire – et possède des propriétés anti-inflammatoires

De plus, le CBD a également un impact sur les neurotransmetteurs TRPV1 et adénosine responsables de la perception de la douleur. Le cannabidiol a donc également un effet analgésique.

Au niveau mental, le CBD favorise la relaxation, ce qui est idéal pour faire redescendre la pression et réduire les tensions après une séance intensive.
Enfin, le CBD agit également sur la qualité du sommeil, en favorisant un endormissement plus rapide et en augmentant la durée du sommeil profond, qui est le moment où le corps renouvelle les cellules et les tissus musculaires endommagés pendant la journée.

Idéal aussi avant et pendant l’effort

Les athlètes peuvent ressentir une anxiété de performance lorsqu’ils sont sur le point de concourir. Celle-ci entraîne des pensées négatives et peut déconcentrer voire paralyser au moment de performer. 

Grâce aux propriétés relaxantes du cannabidiol, l’hyperactivité du cerveau est réduite. 

Ce n’est pas tout, puisque le CBD dans le sport aide à mieux se concentrer pendant l’effort. Les effets du cannabidiol sont similaires à ceux du café, mais sans la nervosité et l’agitation.

Vous êtes ainsi dans “la zone”, cet état mental qui plonge les athlètes dans une transe et un état de concentration maximale.
Sans non plus planer puisque le CBD n’est pas une molécule psychotrope comme peut l’être le THC, son cousin issu du chanvre.

Risque-t-on un contrôle antidopage positif en consommant du CBD ?

Cette question se pose forcément. 

L’Agence Mondiale Antidopage (AMA) est claire à ce sujet : “les cannabinoïdes naturels et synthétiques sont interdits, à l’exception du cannabidiol (CBD)”. 

Pour respecter la réglementation, vous devez vérifier la composition de vos produits CBD qui doivent être fabriqués à partir d’isolats de CBD (qui ne contiennent que du cannabidiol) – de préférence naturels et non de synthèse.

Les autres types de produits CBD à spectre complet ou à large spectre peuvent contenir des traces de THC (moins de 0,3%, s’ils sont conformes à la législation française) et d’autres cannabinoïdes qui ne sont pas autorisés dans les compétitions sportives.

Quel type de CBD choisir pour de meilleures performances et une meilleure récupération sportive ?

Les baumes

Le baume chauffant procurent une sensation de chaleur avant l’exercice pour détendre les muscles. Les baumes peuvent également être utilisés après un effort physique pour favoriser la récupération musculaire, apaiser les douleurs et les courbatures. 

Le baume chinois enrichis en CBD s’inspire des baumes connus depuis des milliers d’années en Asie. Il aide à réduire les douleurs musculaires et articulaires, les contusions et les entorses.

Les gels d’application 

Les gels d’application fonctionnent à l’inverse des baumes chauffants, en procurant une intense sensation de fraîcheur. Le froid aide à soulager la douleur après coup. 

Les huiles 

L’huile de CBD à consommer en plaçant quelques gouttes sous la langue ou sous forme de spray pour une action encore plus rapide, permet de se sentir rapidement relaxé et détendu après un entraînement ou un match. Veillez à n’utiliser que des huiles contenant uniquement du CBD afin d’éviter tout résultat positif en cas de contrôle antidopage.

L’huile de CBG est également une option intéressante pour les sportifs, mais uniquement dans le cadre d’une pratique amateur du sport car cette huile contient des traces de THC (moins de 0,3%) ainsi que d’autres cannabinoïdes que le CBD et pourrait entraîner un contrôle antidopage positif. Le CBG, appelé cannabigérol, est un cannabinoïde non psychotrope qui provient de la plante de cannabis. Il possède une action anti-inflammatoire et permet une meilleure reconstruction osseuse

Pour tester le CBD sous l’une de ces formes ainsi que nos packs dédiés aux douleurs articulaires et à la récupération sportive, rendez-vous sur notre boutique en cliquant ici.